vice-

vice- Particule invariable, du lat. vice « à la place de, pour », qui se joint à quelques noms ou titres de fonctions exercées en second, à la place de qqn. adjoint, remplaçant.

vice- Préfixe, du latin vice, à la place de, exprimant une fonction de suppléant ou d'adjoint. ● vice- (homonymes) vice nom masculin vis nom féminin visse forme conjuguée du verbe visser visse forme conjuguée du verbe voir vissent forme conjuguée du verbe visser vissent forme conjuguée du verbe voir visses forme conjuguée du verbe visser visses forme conjuguée du verbe voir

vice-
élément inv., du lat. vice, "à la place de", impliquant l'idée d'une fonction exercée en second.

⇒VICE-, élém. formant
Élém. tiré du lat. vice « à la place de, pour » (ablatif adverbialisé du subst. fém. vicis « tour, succession, alternative »), entrant dans la constr. de subst. (pouvant générer eux-mêmes des subst., parfois des adj. dér.) appartenant princ. au domaine de l'admin. pour indiquer une fonction, un titre de suppléant ou d'adjoint du titulaire (parfois le lieu où est exercée cette fonction); le 2e élém. est un subst. exprimant un nom de charge, titre de fonction.
A. — 1. [Les mots constr. sont des subst. masc. désignant une pers. qui seconde ou remplace la pers. désignée par le 2e élém., ou des subst. gén. fém. désignant une fonction d'adjoint ou de remplaçant (remplie par une ou plusieurs pers.), plus rarement le lieu où est exercée cette fonction]
vice-comité, subst. masc. Instance qui agit par délégation d'un comité. Allons! Comité central de la garde nationale, comité des comités, sous-comités et vice-comités (A. C. BLOUET, Le Pair du Chêne, 1871, n° 1, p. 4 ds DUB. Pol. 1962).
vice-commissaire, subst. masc. [À la Défense nationale; corresp. à commissaire A 1] Personne qui seconde ou remplace le commissaire. Le général Legentilhomme, rappelé de Madagascar, prenait les fonctions de vice-commissaire et, peu après, de commissaire à la Défense nationale (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 133).
vice-délégation, subst. fém. Instance qui agit aux lieu et place d'une délégation. Délégations de la guerre, des finances, de-ci et de-ça, sous-délégations et vice-délégations (A. C. BLOUET, loc. cit.)
ADMIN. ECCL. (relig. cath.). V. vice-légat, vice-légation (dér. s.v. légat) et aussi:
vice-patriarche, subst. masc. [Corresp. à patriarche C 2] Personne qui seconde ou remplace le patriarche. De pape, il n'en est pas question dans l'Église catholique française. Sa hiérarchie se compose: « 1 d'un évêque qui prend le titre de patriarche; 2 d'un coadjuteur, vice-patriarche; 3 d'évêques dont la sagesse éclairée dirigera leurs frères dans l'exercice de leurs fonctions (...) » (LAMENNAIS ds L'Avenir, 1831, p. 292).
vice-préfet, subst. masc. [Corresp. à préfet D] Personne qui seconde ou remplace le préfet. Mathieu de Montmorency (...) en est le Préfet [de la Congrégation], (...) j'en suis le Vice-Préfet, (...) d'autres personnes considérables occupent les dignités de Portier, de Sacristain, de Vice-Sacristain, de Secrétaire (ADAM, Enf. Aust., 1902, p. 416).
vice-sacristain, subst. masc. [Corresp. à sacristain A 1] Personne qui seconde ou remplace le sacristain. V. supra vice-préfet ex.
ADMIN. JUR. (dr. anc.). V. vice-bailli, vice-chancelier et aussi:
vice-sénéchal, subst. masc. ,,Officier de robe courte qui avait la fonction de prévôt des maréchaux et jugeait les cas prévôtaux. C'était en quelques provinces la même fonction que celle de vice-bailli en d'autres`` (Ac. 1798-1878). Le Vice-Sénéchal avec ses archers cherche ces voleurs (Ac. 1798). Vice-sénéchaussée, subst. fém. Fonction, résidence du vice-sénéchal. (Ds Lar. 19e-Lar. encyclop., QUILLET 1965).
DR. CANONIQUE:
vice-gérant, vice-gérent, subst. masc. Personne qui seconde ou remplace l'official ecclésiastique. La sentence fut prononcée par le vice-gérent de l'officialité de Paris (Ac. 1878). Le mardi 9 mai, le vice-gérant de l'Officialité de Paris, l'abbé Fromageau, accompagné d'un autre ecclésiastique, arriva à Port-Royal des Champs (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 5, 1859,p. 13). P. anal. Personne qui en remplace une autre. Sous le règne de ce grand vice-gérant [le Christ] demeurez unis comme une seule âme indivisible, à jamais heureux (CHATEAUBR., Paradis perdu, 1836, p. 359). Au fig. [À propos d'un inanimé abstr.] Ce qui figure à la place de quelque chose; ce qui remplace. Je, tu, et il, et tous leurs analogues, sont donc des pronoms, et les seuls pronoms qui existent. Mais cela veut-il dire qu'ils ne soient que des remplaçants, des vice-gérans des noms? Et le mot pronom, ne doit-il signifier autre chose que pour un nom ? (DESTUTT DE TR., Idéol. 2, 1803, p. 83). Vice-gérance, subst. fém. Fonction, charge de vice-gérant. C'est du Sacre [à Reims] que datait pour elle [Jeanne d'Arc], « non pas la légitimité politique de Charles VII, mais sa légitimité pour ainsi dire surnaturelle, l'exercice parfait de sa vice-gérance pour la terre de France au nom de Jésus-Christ » (MARITAIN, Primauté spirit., 1927, p. 116).
vice-inquisiteur, subst. masc. [Corresp. à inquisiteur I A 1] Personne qui seconde ou remplace l'inquisiteur. Pourtant les juges du procès n'étaient pas tous des prévaricateurs infâmes; (...) l'évêque, le vice-inquisiteur et les assesseurs (...) furent unanimes à la déclarer hérétique [Jeanne d'Arc] (A. FRANCE, J. d'Arc, t. 1, 1908, p. LV).
ADMIN. MAR. V. vice-amiral, vice-amirauté (dér. s.v. vice-amiral).
ADMIN. POL. V. vice-consul, vice-consulat (dér. s.v. vice-consul), vice-présidence (dér. s.v. vice-président), vice-président, vice-roi, vice-royal (rem. s.v. vice-roi), vice-royauté et aussi:
vice-empereur, subst. masc. Personne qui seconde ou remplace l'empereur. (Dict. XIXe s., GDEL). Fam. [En France, sous le Second Empire; à propos du ministre Rouher] On parlait d'un nouveau conseil (...) auquel assistait l'ancien vice-empereur, M. Rouher (ZOLA, Débâcle, 1892, p. 55).
vice-ministre, subst. masc. [Corresp. à ministre B 2] Personne qui seconde ou remplace le ministre. MM. Molotov et Vichynsky, respectivement Commissaire et Commissaire adjoint aux Affaires étrangères, ainsi que M. Lozovsky, Vice-ministre (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 197). Vice-premier ministre, subst. masc. Personne qui seconde ou remplace le premier ministre. Au cours d'une conférence de presse (...) M. Walter Ulbricht, vice-premier ministre d'Allemagne orientale, a déclaré que l'entrée de la zone soviétique serait interdite à la commission d'enquête de l'O.N.U. (Le Monde, 19 janv. 1952, p. 2, col. 2).
ADMIN. SOC., INDUSTR. V. vice-présidence (dér. s.v. vice-président), vice-président et aussi:
vice-secrétaire, subst. masc. Personne qui seconde ou remplace le secrétaire. On m'a joué le tour de me nommer vice-secrétaire, ce qui est une place fort semblable à celle d'une cinquième roue à un carrosse (MÉRIMÉE, Lettres Panizzi, t. 1, 1860, p. 81).
ADMIN. DES UNIVERSITÉS:
vice-recteur, subst. masc. 1. Jusqu'en 1920, chef de l'Académie de Paris dont le recteur était le ministre de l'instruction publique. À Paris, ces fonctions [de recteur], exercées de droit par le ministre de l'instruction publique, sont déléguées à un vice-recteur (SOUVIRON, Dict. des termes techniques, 1868, p. 461 ds QUEM. DDL t. 12). 2. [Dans les facultés cath.] Personne qui seconde ou remplace le recteur. Le vice-recteur d'une faculté catholique (ROB. 1985). Vice-rectorat, subst. masc. Charge, fonction de vice-recteur. (Dict. XIXe s.).
HISTOIRE:
vice-connétable, subst. masc. [Corresp. à connétable B 2] Personne qui seconde ou remplace le connétable. Berthier se tenait debout dans son brillant costume de vice-connétable de l'Empire (BALZAC, Tén. affaire, 1841, p. 258).
2. Rare. [Le mot constr. est un subst. fém. désignant l'épouse d'une pers. ayant une fonction d'adjoint ou de suppléant d'un titulaire ou une femme gouvernant avec l'autorité d'une telle fonction] V. vice-reine.
B. — Arg. ou fam.
1. Arg. (des voleurs):
vice-race, subst. masc. ,,Vicaire`` (LARCH. Suppl. 1880).
vice-dieu, subst. masc. 1. Être divin qui remplace un dieu supérieur, dieu secondaire, sous-dieu. (Dict. XIXe s.). 2.Personne qui s'attribue un pouvoir ou exige des honneurs presque divins. Le plus souvent p. plaisant. [À propos du pape, représentant de Dieu sur terre] C'est lui qui donnera congé à la Papauté, lui qui, sans doute, va balayer du Vatican le Pape, un vice-Dieu (GONCOURT, Journal, 1862, p. 1138).
vice-époux, subst. masc., p. plaisant. Personne qui tient lieu d'époux en l'absence de celui-ci; amant. J'avais le droit d'entrer à toute heure du jour et de la nuit dans l'appartement de la via Mezzocannone, en qualité de protecteur, de vice-époux, si j'ose dire, de l'Angiolina (LARBAUD, Barnabooth, 1913, p. 208).
Rem. Empr. au lat., v. vicaire, vice(-)versa, vicissitude.
Vitalité. ,,Vice- est assez utilisé dans notre langue dans le domaine de l'administration, bien que sa motivation soit faible. Même en latin, c'est une forme isolée et figée depuis longtemps`` (DUPRÉ 1972). On notera la forme abrégée de vice-: vi- dans vicomte, vicomtesse. Prononc.:[vis]. Formant inv. Bbg. BECKER 1970, p. 94, 326 (s.v. vice-champion). — DUB. Pol. 1962, p. 443 (s.v. vice-comité et s.v. vice-délégation). — RANFT 1908, p. 43 (s.v. vice-secrétaire). — THIELE (J.). Wortbildung der frz. Gegenwartssprache. Leipzig, 1981, p. 65.

vice-
Du lat. vice, ablatif de vix, vicis « à la place de, pour ». → Vicomte, vidame. (En composition, avec le nom d'une fonction, avec un titre). En second ( Adjoint); (qui est tel) en remplacement, à la place de (ce qu'indique l'autre élément de composition). Remplaçant. Voir à l'ordre alphabétique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vice — vice …   Dictionnaire des rimes

  • vice — [ vis ] n. m. • 1138; lat. vitium I ♦ 1 ♦ Vieilli LE VICE : disposition habituelle au mal; conduite qui en résulte. ⇒ immoralité, 3. mal, péché. « L hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu » (La Rochefoucauld). Le vice et la… …   Encyclopédie Universelle

  • vice — 1. (vi s ) s. m. 1°   Défaut, imperfection grave (ce qui est le premier sens de vitium, en latin). Vice de forme. Il y a un vice considérable dans cet acte. •   Il est étrange que Corneille ait senti le vice de son sujet, et qu il n ait pas senti …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Vice — is a practice or habit that is considered immoral, depraved, and/or degrading in the associated society. In more minor usage, vice can refer to a fault, a defect, an infirmity, or merely a bad habit. Synonyms for vice include fault, depravity,… …   Wikipedia

  • Vice — Personaje de The King of Fighters Primera aparición The King of Fighters 96 Voz original Masae Yumi Primera aparición en KOF The King of Fighters …   Wikipedia Español

  • Vice — Vice, a. [Cf. F. vice . See {Vice}, prep.] Denoting one who in certain cases may assume the office or duties of a superior; designating an officer or an office that is second in rank or authority; as, vice president; vice agent; vice consul, etc …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Vice — Vice, n. [F., from L. vitium.] 1. A defect; a fault; an error; a blemish; an imperfection; as, the vices of a political constitution; the vices of a horse. [1913 Webster] Withouten vice of syllable or letter. Chaucer. [1913 Webster] Mark the vice …   The Collaborative International Dictionary of English

  • vice — Vice, Vitium. Un vice qui est quand une personne baaille souvent, Oscedo oscediþnis. Quand il s en faut quelque partie, c est un grand vice, Deesse aliquam partem mendosum est. Vices couvers et cachez, Vicia infucata aut tecta. Vices qui s en… …   Thresor de la langue françoyse

  • vice — S3 [vaıs] n [Sense: 1 3; Date: 1200 1300; : Old French; Origin: Latin vitium fault, vice ] 1.) [U] criminal activities that involve sex or drugs ▪ the fight against vice on the streets ▪ The police have smashed a vice ring (=a group of criminals… …   Dictionary of contemporary English

  • vice — vice; vice·ge·ren·cy; vice·ge·rent; vice·less; vice·reine; vice·roy; vice·royalty; vice·roy·ship; ser·vice; de·vice·ful·ly; vice·ge·rence; …   English syllables

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.